Examens d’entrée en exercice – Ce que vous devez savoir

Le 10 septembre 2021, le Conseil de l’Ordre a adopté une motion visant à approuver les examens d’entrée en exercice pour les candidats en travail social et en techniques de travail social qui présentent une demande à l’Ordre, conformément à l’échéancier de l’ASWB. Cette décision est conforme au Plan stratégique 2020-2023 de l’Ordre, qui comprend l’objectif de « revoir le processus d’inscription et étudier la possibilité d’un examen conditionnant l’entrée en exercice des nouveaux travailleurs sociaux et techniciens en travail social ».

L’examen d’entrée en exercice constitue un outil supplémentaire qui permet de mesurer le degré de préparation des candidats à l’exercice de la profession, veillant à ce que seules les personnes qui possèdent des qualifications bien précises soient admissibles à l’inscription. Dans le cadre de son mandat, qui est de protéger le public face à des professionnels non qualifiés, incompétents ou inaptes à exercer, l’Ordre doit prendre toutes les mesures nécessaires de sorte que le public (et donc les utilisateurs de services) sachent que les demandeurs retenus qui entrent dans la profession sont en mesure d’exercer de manière sécuritaire et éthique.

Les exigences d’inscription prévoyant à la fois les titres de compétence et la réussite à l’examen d’entrée en exercice représentent un système de protection équilibré qui contribue à une plus grande préparation à l’exercice. Un diplôme de travail social ou en techniques de travail social ne suffit pas pour mesurer le degré de préparation à l’exercice.

La plupart des autres organismes canadiens de réglementation du travail social utilisent maintenant les examens de l’ASWB ou ont l’intention de le faire.


Dans cette page :


Élaboration et mise en place

L’ASWB est l’organisme chargé d’élaborer et de mettre en place les examens d’entrée en exercice. Un certain nombre d’initiatives seront établies conformément au calendrier de l’ASWB avant l’entrée en vigueur des examens, notamment :

  • Adopter des examens d’entrée en exercice pour le travail social et les techniques de travail social, ainsi que des versions françaises de ces deux examens;
  • Soutenir l’exécution d’une analyse des pratiques de techniques de travail social et l’élaboration d’un examen sur les techniques de travail social; et
  • Dresser un plan de mise en place.

L’élaboration et la mise en place des examens prendront plusieurs années. On prévoit que l’exigence relative aux examens ne sera pas entièrement appliquée avant 2027.

Au cours de l’élaboration et de la mise en place des examens, l’ASWB évaluera attentivement les questions liées à l’accessibilité et à l’inclusivité, y compris (mais sans s’y limiter) les points suivants :

  • S’assurer que chaque question est rédigée et révisée par des travailleuses et travailleurs sociaux et des techniciennes et techniciens en travail social en exercice et qu’elle tient compte de la diversité, de l’ethnicité, de la race et de la géographie dans les milieux d’exercice. Toutes les questions seront révisées et approuvées avant d’être utilisées dans un examen.
  • Tenir compte de l’emplacement géographique des centres d’examen afin d’en assurer l’accessibilité dans toutes les régions de la province.
  • Faire tout ce qui est possible afin de réduire les obstacles auxquels se heurtent les candidats en communiquant et en collaborant de façon continue avec les éducateurs en travail social et en techniques de travail social et en fournissant des ressources à leurs étudiants.

Pour de plus amples renseignements sur l’élaboration des questions d’examens, notamment l’analyse des pratiques de l’ASWB, veuillez consulter le site Web de l’ASWB (en anglais seulement). Des mises à jour sur le plan et le calendrier de mise en place seront affichées dans la présente page Web dès qu’ils seront prêts. Veuillez communiquer avec le Service des communications à communications@otsttso.org pour toute question relative aux examens d’entrée en exercice.


Mises à jour de l’Ordre


FAQ connexes
  • L’examen d’entrée en exercice constitue un outil supplémentaire qui permet de mesurer le degré de préparation des candidats à l’exercice de la profession, veillant à ce que seules les personnes qui possèdent des qualifications bien précises soient admissibles à l’inscription. Dans le cadre de son mandat, qui est de protéger le public face à des professionnels non qualifiés, incompétents ou inaptes à exercer, l’Ordre doit prendre toutes les mesures nécessaires de sorte que le public (et donc les utilisateurs de services) sachent que les demandeurs retenus qui entrent dans la profession sont en mesure d’exercer de manière sécuritaire et éthique.

    Les exigences d’inscription prévoyant à la fois les titres de compétence et la réussite à l’examen d’entrée en exercice représentent un système de protection équilibré qui contribue à une plus grande préparation à l’exercice. Un diplôme de travail social ou en techniques de travail social ne suffit pas pour mesurer le degré de préparation à l’exercice.

    La plupart des autres organismes canadiens de réglementation du travail social utilisent maintenant les examens de l'ASWB ou ont l'intention de le faire.

  • L'ASWB élaborera et gérera les examens d'entrée en exercice. L'ASWB est un organisme à but non lucratif composé des organismes de réglementation et des ordres du travail social des 50 États américains et des 10 provinces canadiennes, y compris l'Ordre, et ils en détiennent la propriété.

    L'ASWB procède actuellement à la gestion d’un certain nombre d'examens en anglais, dont les examens d'entrée en exercice du travail social. Elle élaborera également un examen sur les techniques de travail social, ainsi que des versions françaises des examens sur le travail social et les techniques de travail social.

  • L'ASWB suit des normes strictes d'élaboration des examens afin d'assurer et de maintenir l'équité. La première étape consiste à analyser les pratiques, un vaste sondage sur les tâches de milliers de travailleuses et travailleurs sociaux en exercice afin d'assurer la représentation de divers milieux et régions géographiques. Les résultats du sondage permettent à l'ASWB de se faire une idée précise de ce que font les travailleuses et travailleurs sociaux lors de l’entrée en exercice et aident à déterminer le contenu des questions d'examen. Une analyse des pratiques aura également lieu avant l'élaboration de l'examen sur les techniques de travail social. Pour de plus amples renseignements sur l'analyse des pratiques, visitez le site Web de l'ASWB (en anglais seulement).

    Plus de 150 travailleuses et travailleurs sociaux en exercice, qui représentent la diversité des milieux de pratique, de l'ethnicité, de la race et de la géographie, élaborent les questions d'examen. Les rédacteurs de questions reçoivent une formation pour éviter tout préjugé, formulation, supposition et stéréotype particuliers susceptibles de rendre une question inéquitable pour certaines personnes. Chaque question est examinée à chaque étape du processus afin de déceler tout signe de préjugé potentiel. Le même processus aura lieu avant l'élaboration de l'examen sur les techniques de travail social. Pour de plus amples renseignements sur l'élaboration des questions d'examen, visitez le site Web de l'ASWB.

  • Tous les candidats à l’inscription comme travailleuse et travailleur social et technicienne et technicien en travail social devront réussir l'examen dans le cadre des exigences d'inscription de l'Ordre. Cela comprend les candidats qui demandent une inscription par le biais du volet d'équivalence. Les membres actuels ne seront pas tenus de passer l'examen d'entrée en exercice.

    Les membres de l'Ordre dont l’adhésion est échue et qui souhaitent la rétablir à une date ultérieure devront se conformer à toutes les exigences d'inscription au moment de la demande, y compris la réussite de l'examen approprié.