08 Mai 2020

Facteurs importants à prendre en compte au moment où la province envisage un déconfinement

Avec l’annonce récente du gouvernement de l’Ontario qui a décidé de prolonger ses décrets d’urgence jusqu’au 19 mai 2020, l’Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l’Ontario (l’Ordre) continue de surveiller l’impact du COVID-19 sur les membres et autres parties prenantes. À nos membres, nous voulons rappeler certains facteurs à prendre en compte au moment où la province met en œuvre son cadre visant le déconfinement.

Respecter les conseils du gouvernement et des autorités de santé publique

Suite aux annonces du gouvernement de l’Ontario, l’Ordre examine de près les effets que ces développements peuvent avoir sur les membres, leur pratique, mais aussi sur notre organisme.

L’Ordre conseille encore fortement aux membres de suspendre tout service non essentiel de leur profession conformément aux décrets d’urgence de la province, cela jusqu’à nouvel ordre ou jusqu’à la révocation des décrets. Pour en savoir plus sur l’annonce du gouvernement à ce sujet, lisez SVP le communiqué ici.

L’Ordre ne peut pas décider pour un membre lesquels de ses services sont essentiels. Chaque membre doit prendre cette décision pour soi-même, en prenant en compte son milieu de travail, le secteur ou les clients qu’il ou elle reçoit, mais aussi en consultation avec son employeur et après examen des politiques pertinentes du lieu de travail.

Nous suivons les conseils et recommandations du gouvernement et des autorités de santé publique, et nous rappelons à nos membres de faire de même. L’Association de santé et de sécurité des services publics (Public Services Health and Safety Association [PSHSA]) offre plusieurs ressources relativement au COVID-19 ainsi que des conseils pour les travailleurs et les employeurs, que l’on trouvera ici (site Web anglais seulement).

Toujours viser une pratique éthique et professionnelle

Nous sommes là pour aider nos membres à assurer des services éthiques et professionnels auprès des collectivités qu’ils desservent, sachant en même temps que ces services peuvent être différents dans les situations éprouvantes d’aujourd’hui.

Nous leur conseillons d’user de leur jugement professionnel et de continuer, dans la mesure du possible, à offrir des services par voie électronique. Ils devraient aussi prendre en compte certains aspects importants, qui sont traités dans les ressources suivantes de l’Ordre :

L’Ordre sait que certains membres auront besoin de considérer différents facteurs au moment de décider comment et quand ils retourneront à leur lieu de travail. Nous les encourageons à utiliser Ethics (Éthique)→A : Outil de prise de décision éthique, qui aide à faire appel à son jugement professionnel pour prendre des décisions lorsqu’on est confronté à des dilemmes éthiques, et qui donne un processus à suivre. Il n’est pas du mandat de l’Ordre de prendre position et de conseiller telle ou telle pratique prudente particulière à un membre quand il ou elle reprendra son travail en face à face avec ses clients. À cet égard, il est conseillé à nos professionnels de s’informer auprès du gouvernement et des autorités de santé.

Protéger les membres et le public de l’Ontario

L’Ordre pense que ses recommandations aideront à protéger la santé et le bien-être des membres et de la population. Dans le cadre de notre obligation de protéger le public, nous continuerons d’apporter du soutien à nos membres en ces temps contraignants.

Se tenir informés

L’Ordre continuera de communiquer avec les membres et autres parties prenantes au fur et à mesure des développements. Consultez SVP le site Web et le compte Twitter de l’Ordre régulièrement pour trouver les mises à jour sur la situation COVID-19.