15 Jan 2021

Message de la registrateure et chef de la direction – Annonce du deuxième décret d’urgence de l’Ontario sur la COVID-19

À la lumière de la dernière annonce de la province, l’Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l’Ontario (l’Ordre) vous présente une mise à jour sur les répercussions de la COVID-19 dans le cadre de son engagement continu à tenir ses membres et autres parties prenantes renseignés sur le sujet.

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il avait déclaré un deuxième décret d’urgence provincial en réponse à l’augmentation constante des cas de COVID-19 et aux risques alarmants qui pèsent sur le système de santé et les foyers de soins de longue durée de la province. Le décret d’urgence prend effet le 14 janvier 2021 et demeure en vigueur 28 jours, soit jusqu’au 11 février 2021.

À titre de registrateure et chef de la direction, je reconnais que l’augmentation rapide des cas de COVID-19 et le plus récent décret de maintien à domicile peuvent créer encore plus d’anxiété, ajoutant à ce qui constitue déjà une période extrêmement difficile pour les membres et les autres parties prenantes, tant sur le plan personnel que professionnel. Nous continuons à suivre les conseils du gouvernement et des autorités de santé publique et nous rappelons aux membres de faire de même.

Rappel – Considérations au sujet de la pratique

Bien que certains membres puissent être autorisés à offrir des services en personne en raison de la nature des services qu’ils fournissent et conformément au décret ordonnant de rester à domicile (Règlement de l’Ontario 11/21) et aux règles pour les régions à l’étape 1 (Règlement de l’Ontario 10/21), l’Ordre recommande vivement à tous les membres de continuer, dans la mesure du possible, à fournir des services par voie électronique.

L’Ordre ne peut pas décider au nom des membres individuels lesquels de leurs services sont essentiels ou quand il est sécuritaire et approprié de fournir des services en personne. Les membres doivent prendre leur propre décision en tenant compte des facteurs suivants :

  • leur milieu de travail;
  • le secteur ou les clients qu’ils servent;
  • la consultation avec leur employeur et l’examen des politiques pertinentes applicables au lieu de travail; et
  • un examen attentif de la manière dont les mesures de sécurité et de lutte contre les infections s’appliquent à leur pratique et à leur milieu.

Nous encourageons les membres à utiliser ETHICS (ÉTHIQUE) ->A : Outil de prise de décision éthique qui les guidera à appliquer leur jugement professionnel à cette importante décision.

Comme nous l’avons indiqué dans un certain nombre de nos bulletins électroniques – le plus récent étant celui du 23 décembre 2020 – les membres doivent s’assurer qu’ils sont à jour en ce qui concerne les informations et les conseils du gouvernement et des autorités de santé publique et qu’ils connaissent les publications antérieures de l’Ordre :

L’Ordre recommande également aux membres de consulter les ressources pratiques de l’Ordre régulièrement, entre autres :

Se tenir bien informé

L’Ordre continuera à suivre la situation de très près et à fournir des communications supplémentaires concernant les nouvelles mises à jour provinciales qui pourraient avoir une incidence sur les membres à mesure qu’elles sont publiées.

Nous rappelons aux membres de visiter la page Web centralisée de l’Ordre concernant tout ce qui porte sur la COVID-19, y compris les ressources de l’Ordre, les liens vers le gouvernement et les autorités de santé publique, et les bulletins électroniques qui ont été envoyés aux membres et aux autres parties prenantes tout au long de la pandémie.

Alors que les circonstances difficiles actuelles se poursuivent, nous vous remercions de votre dévouement constant et nous vous prions instamment de faire tout ce qui est en votre pouvoir afin de vous maintenir en santé et en sécurité.

 La registrateure et chef de la direction,

Lise Betteridge, MTS, TSI