12 Oct 2017

Octobre est le Mois de la prévention du mauvais traitement des enfants

Vous le constatez? Signalez-le. C’est la loi.

Octobre est le Mois de la prévention du mauvais traitement des enfants. Pour sensibiliser le public à ce sujet important, le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse nous rappelle qu’il nous appartient à tous de protéger les membres les plus vulnérables de notre société.

Apprenez à reconnaître les signes de mauvais traitement ou de négligence infligés à un enfant et à signaler immédiatement et directement à une société d’aide à l’enfance tout soupçon vous faisant penser qu’un enfant a ou risque d’avoir besoin de protection.

Les professionnels –policiers, travailleurs sociaux, enseignants – dont le travail les amène en contact avec des enfants et des jeunes ont l’obligation légale de les protéger contre les préjudices. Un professionnel doit signaler les cas présumés de mauvais traitement à une société d’aide à l’enfance. Vous savez probablement qu’ils sont passibles d’une amende allant jusqu’à 1 000 $ s’ils omettent de signaler un cas présumé de mauvais traitement ou de négligence dont ils sont informés dans le cadre de leurs fonctions officielles. L’amende maximale passera à 5 000 $ dès que la Loi sur les services à l’enfance, à la jeunesse et à la famille aura été proclamée l’année prochaine.

Vous pouvez contribuer à la sécurité et au bien-être des enfants et des jeunes en Ontario en sensibilisant la population à la prévention du mauvais traitement des enfants. Cliquez ici pour télécharger une affiche ou une brochure à diffuser dans vos bureaux.

Pour plus d’information à ce sujet, les membres de l’Ordre peuvent consulter “Le devoir de faire rapport aux termes de la Loi sur les services à l’enfance et à la famille.

 

Save

Save